Rechercher
  • Le cercle des Créatures Terriennes

Préparer une boîte à compost


1. Renforcer le fonds d’une boîte en carton en y plaçant un carré de carton de sa taille. A l’aide d’un ruban adhésif (gros scotch) rendre la boîte complètement hermétique aux endroits ou deux morceaux de carton se rejoignent. Utiliser le moins de ruban adhésif possible afin d’optimiser la ventilation.


2. Placer la boîte sur une cagette (ou sur les blocs) ou dans une suspension.


3. Dans la boîte, verser 60% du mélange de matière carbonée brune (fibres de coco ou autre fibre végétale) et de matière carboné grise (cendre de bois, charbon vegétal, etc).



Quelques croquis
.pdf
Download PDF • 136KB

Vous n'êtes pas sensible à l'esthétique du carton ?

Il est également possible d’utiliser un pot ou un sac en géotextile. Ce qui importe c’est que le matériau soit respirant et que la forme permette la manipulation du compost.



L’emplacement

Placer la boîte à compost dans un endroit bien aéré où la température varie entre 12 et 40 degrés Celsius. En hiver, il est donc préférable que le carton soit placé à l’intérieur, sinon le compostage s’arrête.

Lorsqu’on composte pour la première fois, il peut être intéressant de placer le composteur sur le rebord de la fenêtre ou le balcon, en tout cas dans un endroit que l’on peut aérer facilement. En effet, en cas de pratiques défavorables aux microorganismes ou autre manque de soin, l’odeur d’humus peut être remplacée par une odeur moins agréable...

Il conviendra toutefois de rentrer le composteur à l’abris en cas de pluie ou de température fraîche. Une fois la technique de compostage bien maîtrisée, le composteur reste à l’intérieur, par exemple au salon.




154 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout