4_edited.jpg

ENFOUIR DES MORCEAUX DE BIODÉCHETS ET MÉLANGER

7 janvier 2021

Au démarrage du compost, on peut déposer des déchets sur 60% du mélange de matière brune (fibre végétal) et de matière grise (cendre ou charbon de bois) puis les recouvrir complètement avec une poignée des 40% restant du mélange. La semaine suivante, on reprend de la même façon et ainsi de suite jusqu’à ce que tout le mélange (100%) soit versé dans le composteur.



Ajout régulier des morceaux de déchets

Une fois que tout le mélange de matière brune et grise a été versé dans la boîte à compost, on peut commencer à procéder selon les instructions ci-dessous chaque semaine.


D'abord, mélanger soigneusement le compost pour que celui-ci soit le plus homogène possible. Si besoin, casser les mottes de « terre » humides avec une pelle (ou une cuillère à soupe) et jeter les déchets enfouis par erreur (plastique, métal, etc.) hors de la boîte à compost et couper les gros morceaux qui n’ont pas encore composté.

Puis :

- Faire un trou et y placer les morceaux.

- Couvrir les morceaux avec le mélange. Si besoin, former ainsi une petite butte.

- Couvrir la boîte afin d’éviter les moucherons.


Dernières recommandations : porter un masque anti-poussière lors du mélange du compost et aérer la pièce de 5 à 15 minutes après avoir mélangé le compost.

Si de la moisissure blanche et poilue apparaît, mélanger bien le compost. Les mauvaises odeurs éventuelles sont également liées à une ventilation insuffisante. Afin d’y remédier, mélanger encore plus soigneusement que d'habitude par exemple en insérant un pelle à la verticale dans le compost et laisser l’air y pénétrer.